GreenLys , le 1er démonstrateur Smart Grid grandeur nature en France

Un an et demi après le lancement de GreenLys, 1er  démonstrateur Smart Grid  à échelle réelle en France, les 5 membres du comité de pilotage stratégique de cet ambitieux projet, présentaient le 22 mai dernier à la presse réunie à Grenoble et Lyon, les premiers résultats de cette expérimentation.

« GreenLys est l’un des projets Smart Grid les plus avancés en France », ont souligné Jacques Longuet, Directeur Inter Régional d’ERDF Rhône-Alpes Bourgogne, Olivier Sala, Directeur général de Gaz Electricité de Grenoble, Bernard Blez, Directeur de programme Direction Recherches Innovations  de GDF Suez, Alain Glatigny, vice-président Smart Grid et innovations de Schneider Electric et Nouredine Hadjsaid, professeur à Grenoble INP, devant une douzaine de journalistes réunie à Grenoble et à Lyon. « GreenLys est l’image du marché ouvert de l’électricité : il couvre l’ensemble du système électrique : du producteur au consommateur, en passant par les métiers du transport, de la distribution et de la fourniture d’énergie».

Avec 1 000 foyers-testeurs sur Grenoble et Lyon ainsi que 40 sites tertiaires, GreenLys est un projet de développement de systèmes électriques « intelligents » dans sa globalité qui préfigure le modèle énergétique de demain.  GreenLys a été retenu dans le cadre du premier programme d’investissement d’avenir, suite à l’appel à manifestation d’intérêt de l’ADEME en 2009. 43 millions d’euros seront investis sur la période 2012-2016, dont 9, 6 millions d’euros d’aides de l’ADEME au titre du Programme d’investissements d’avenir. Il est porté par un consortium de partenaires  complémentaires du monde de l’énergie : le coordonnateur ERDF, GEG, GDF Suez, Schneider Electric, Grenoble INP, Atos Worldgrid, RTE, Alstom, CEA, Rhône-Alpes Energie Environnement, Hespul et le laboratoire CNRS LEPII-EDDEN (Economie de développement durable et de l’énergie).

« Notre consortium, et c’est son grand atout, repose sur la complémentarité des  partenaires décidés à faire de GreenLys la référence parmi les projets Smart Grids en France  et à l’international pour bâtir un modèle transposable et généralisable dès demain », ont indiqué d’une voix unanime les cinq membres du comité de pilotage de GreenLys.
Les avancées significatives déjà réalisées à l’issue de la première année concernant les solutions expérimentées ont été énoncées :
–    la gestion des pics de consommation : grâce à des effacements de consommation c’est-à-dire à un décalage de mise en service des équipements électriques (chauffage par exemple) avec l’accord du client-testeur, les émissions de gaz à effet de serre sont réduites. 20 000 effacements ont déjà été réalisés  à ce jour ;
–    la sécurisation du réseau électrique, avec notamment le développement d’outils de maîtrise du plan de tension, et de moteurs de prévisions de la production décentralisée ;
–    le pilotage intelligent des flux sur le réseau électrique grâce au compteur communicant Linky et aux postes HTA/BT équipés de solutions de pilotage innovantes ;
–    l’intégration massive sur le réseau des installations locales de production d’électricité d’origine renouvelable et/ou décentralisées sur les sites Bouchayer-Viallet à Grenoble et de Confluence à Lyon ;
–    la construction d’un nouvel acteur : l’agrégateur, chargé de coordonner et d’optimiser la flexibilité production/consommation en concertation avec les gestionnaires de réseau, les producteurs, les fournisseurs et les consommateurs ;
–    le développement d’un réseau auto-cicatrisant : le réseau est capable de détecter les incidents, de les isoler pour les corriger et réalimenter rapidement le client (100 % des clients en moins de 20 secondes).
–    le développement d’équipements, de services et d’offres tarifaires innovantes pour aider les clients à consommer mieux et à maîtriser leurs dépenses énergétiques.
A Grenoble et à Lyon,  le recrutement de clients-testeurs se poursuit. Ils sont près de 200 aujourd’hui. L’objectif est d’en recruter 500 dans chaque ville d’ici la fin de l’expérimentation afin de mieux comprendre leurs habitudes et comportements de consommation, leur intérêt pour les solutions proposées. L’une des finalités du projet est aussi de faire du client-final, un consomm’acteur éclairé et actif.

Lire la suite sur http://www.greenlys.fr

1 commentaire

Laisser un commentaire