Le Ministère de L’Economie Allemand rejette les compteurs intelligents

Ernst & Young vient de rédiger une étude pour le compte du ministère de l’économie allemand dans le but d’analyser les coûts et avantages d’un déploiement des compteurs intelligents. Cette étude conclut sur le fait que le compteur intelligent n’est pas dans l’intérêt du consommateur allemand.

L’Union européenne (UE) exige que les états membres équipent de compteurs intelligents au moins 80% de leurs habitants d’ici 2020. Toutefois, la mise en œuvre peut faire l’objet d’une évaluation économique, comme celle que vient de publier Ernst & Young.

L’étude indique que les économies réalisées grâce aux compteurs intelligents ne justifient pas les coûts mis en œuvre, en particulier pour les clients résidentiels. Il conclut donc qu’il ne serait pas raisonnable d’imposer la cible de 80% sur les services publics allemands mais préconise un déploiement différent : les compteurs intelligents seraient installés que si un compteur existant devait être remplacé.

La Fédération de l’Industrie de l’Energie et de l’Eau allemande (BDEW) a salué les résultats, qui confirment la position de longue date de cette association.

Source SmartGridNews

1 commentaire

  • […] "Ernst & Young vient de rédiger une étude pour le compte du ministère de l’économie allemand dans le but d’analyser les coûts et avantages d’un déploiement des compteurs intelligents. Cette étude conclut sur le fait que le compteur intelligent n’est pas dans l’intérêt du consommateur allemand."  […]

Laisser un commentaire