L’Inde trace sa vision des smart grids

L’inde a lancé sa feuille de route selon sa vision des smart grids appelant à un déploiement national de réseaux intelligents d’ici 2027.

Cela passerait d’abord par un ensemble de pilotes technologiques intégrés en 2015, suivi par le déploiement complet des réseaux intelligents dans les zones du projet pilote en 2017 et dans les grandes zones urbaines d’ici 2022. Il serait également accompagné d’un déploiement national AMI progressif pour tous les consommateurs, à commencer par les consommateurs possédant une charge > 20 kW en 2017 puis les consommateurs à 3 phases en 2022.

La Feuille de route a été élaborée pour le Ministère de l’énergie par la India Smart Grid Task Force (ISGTF) et par l’India Smart Grid Forum (AISG), et couvre les périodes de plan à 5 ans de 2012-2027.

La vision est la suivante: «transformer le secteur électrique indien dans un écosystème sécurisé, adaptable, durable et un écosystème digital viable qui fournit une énergie fiable et de qualité pour tous avec la participation active des parties prenantes. »

Selon la feuille de route tous les facteurs de changement au niveau mondial sur les réseaux intelligents doivent s’appliquer à l’Inde, mais l’Inde a également des pilotes supplémentaires à court terme. Il s’agit notamment de la nécessité à développer le réseau d’électricité rapidement pour répondre à la demande croissante entre les 230 GW de capacité installée actuellement et la demande potentielle aussi élevée que 900 GW d’ici à 2032, ou de l’accélération des programmes aussi bien des moyens de production d’énergie renouvelables que des véhicules électriques,  ainsi que les hauts niveaux persistants de pertes dans le système d’alimentation.

Parmi les principaux objectifs proposés:

  • Electrification des ménages avec la puissance disponible pour au moins 8 heures par jour d’ici 2017
  • La réduction des pertes techniques et commerciales globales en dessous de 10 pour cent d’ici à 2027
  • Tarifs dynamiques et des programmes de réponse à la demande obligatoires pour certaines catégories de consommateurs d’ici 2017
  • Microgrids dans 20.000 villages / parcs industriels / pôles commerciaux d’ici 2027
  • Les unités de mesure de phaseurs à travers le système de transmission entier d’ici 2017
  • Stations de recharge pour véhicules électriques dans toutes les zones urbaines et le long des routes de l’État et national d’ici à 2027.

Pour mettre en œuvre la Feuille de route et conduire le développement d’un réseau intelligent en Inde, il est proposé de lancer en 2014 une National Smart Grid Mission (NSGM) , ce qui permettrait de définir les plans d’exécution détaillés et formuler des projets, les modalités de financement, les ressources nécessaires, etc La NSGM serait appuyée par deux organismes – l’Office national pour les Smart Grids (NBSG) dans le cadre du Ministère de l’Energie, qui aurait un rôle consultatif et de supervision des rôles, plus un corps multipartite, qui apporterait une contribution au Secrétariat du NSGM et NBSG. Ces deux organismes pourraient être assumés respectivement par le ISGTF et l’AISG.

 

Source Metering.com

1 commentaire

  • […] "L’inde a lancé sa feuille de route selon sa vision des smart grids appelant à un déploiement national de réseaux intelligents d’ici 2027.Cela passerait d’abord par un ensemble de pilotes technologiques intégrées en 2015, suivie par le déploiement complet des réseaux intelligents dans les zones du projet pilote en 2017 et dans les grandes zones urbaines d’ici 2022. Il serait également accompagné d’un déploiement national AMI progressif pour tous les consommateurs, à commencer par les consommateurs possédant une charge > 20 kW en 2017 puis les consommateurs à 3 phases en 2022."  […]

Laisser un commentaire