Le succès des smart grids en Californie et au Texas montre la voie aux Etats-Unis

La Californie et le Texas sortent premiers des Etats américains dans un nouveau classement dédié à la réussite de l’intégration des réseaux intelligents – mais pour des raisons très différentes, avec de grandes implications pour l’avenir de la politique des réseaux aux Etats-Unis.

GMI 2013 top smart grid states

GMI 2013 top smart grid states image via GridWise Alliance

Les 15 premiers États classés dans le “2013 Grid Modernization Index (GMI)” (l’Indice 2013 de modernisation des réseaux), publié cette semaine par l’Alliance GridWise et Smart Policy Center Grid, ont trois facteurs en commun: choix de détail de l’énergie à la consommation, la participation à un système de réseau régional, et les “Renewable Portfolio Standards (RPS)” (les normes en matière d’offres d’énergies renouvelables) .

Mais alors que les premiers États avaient des raisons sous-jacentes communes pour la réussite de leur réseau intelligent, la Californie et le Texas (qui ont tous deux marqué 83 sur 100 points possibles), ont montré comment les réseaux peuvent être modernisés même sous différents paramètres de stratégie.

Une politique intelligente: la recette du succès des smart grids

Le GMI est la première évaluation de l’intégration des réseaux intelligents en Amérique fondée sur une politique et une action efficace. Le succès du rapport d’évaluation repose sur trois critères : les politiques de l’Etat et ses mécanismes de réglementation, l’engagement des clients et le fonctionnement du réseau.

Les données ont été recueillies sur 41 états et le district de Columbia, et alors que chaque Etat dispose de différents facteurs pour la modernisation du réseau, une voie claire pour la croissance d’un réseau intelligent est apparue dans les conclusions de GMI. Dans l’ensemble, les 15 premiers États ont tous montré les attributs suivants:

  • La participation à un système de réseau régional – 23 des Etats appartenaient à un opérateur de réseau régional, et ils ont marqué 14% de plus en moyenne dans chaque critère que les 19 États qui exploitent leur propre réseau.

  • Des Renewable Portfolio Standards (RPS) – 26 Etats ont des RPS obligatoires, marquant 8% de plus en moyenne que les Etats ayant des objectifs volontaires renouvelables et 16% de plus que les Etats qui n’ont pas des objectifs d’énergie renouvelable.

  • Choix d’énergie au détail – 16 des Etats offrent aux clients un choix au détail dans des marchés compétitifs de l’énergie, ce qui signifie propriétaires ou entreprises peuvent choisir les services collectifs d’où ils achètent leur energie, et ces Etats ont marqué 17% de plus que les Etats ayant des structures de services d’utilité publique monopolistiques.

Top smart grid state scores

Top smart grid state scores image via GridWise Alliance

Les 15 premiers Etats ont aussi trois plus petits facteurs en commun: des efforts proactifs en matière de cybersécurité et de confidentialité des données, des investissements de par les subventions du gouvernement fédéral destinées à la relance des réseaux intelligents, et le déploiement de compteurs intelligents. Ces facteurs ne sont pas trop surprenant, car des estimations ont montré un retour sur investissement du fonds de relance de plus de 200% d’un réseau intelligent, et 10 des 15 premiers Etats ont installé des compteurs intelligents pour au moins 60% de leurs clients.

Différentes voies d’intégration pour les smart grids

Même si les Etats les mieux classés ont des facteurs communs clairs, deux des Etats les mieux classés du GMI ont démontré comment une politique de réseau intelligent peut s’adapter aux paramètres de chaque Etat pour construire un réseau moderne. La Californie et le Texas se retrouvent au sommet du classement pour la politique / réglementation et l’engagement des clients, mais de manières très différentes.

La Californie, considéré comme le centre de l’économie des technologies propres en Amérique, investit dans la technologie des réseaux intelligents comme un moyen d’intégrer les énergies renouvelables et se dirige vers un avenir énergétique propre. La forte pénétration des compteurs intelligents a permis d’acquérir des avantages tels que la facturation nette, et le stockage de l’énergie est apparu comme un moyen d’équilibrer de grandes quantités d’énergies renouvelables.

Residential smart meter

Residential smart meter image via Shutterstock

Au Texas, le choix au détail de l’énergie est caractéristique des efforts dans les réseaux intelligents. L’Etat est considéré comme le plus mature du marché de l’énergie concurrentiel de l’Amérique, qui a encouragé les fournisseurs à offrir des systèmes de tarification souples et des programmes d’engagement du client. Le taux élevé de pénétration des compteurs intelligents est la preuve du pouvoir donné aux clients de profiter des offres innovantes de services.

Encore une fois, des Etats laboratoires pour une politique nationale

Les conclusions de GMI en matière d’implications politiques sont clairs – des politiques intelligentes stimulent les efforts de modernisation des réseaux électriques intelligents, qui créent une infrastructure énergétique plus propre et plus sûr, indépendamment des tendances politiques.
«La modernisation des réseaux électriques de l’Amérique est essentielle pour s’assurer que notre système électrique sera en mesure de répondre aux exigences de notre société numérique», a déclaré Becky Harrison, PDG de l’Alliance GridWise. « Si les Etats-Unis est sur le point de réaliser un réseau modernisé, les Etats vont jouer un rôle majeur en ce qui concerne comment et à quel rythme, cette transition se produira. »

 

Source CleanTechnica

1 commentaire

Laisser un commentaire